Notre recherche artistique

Décloisonner l'imaginaire

Tout n'est pas donné. Sortir de nos modes de pensée habituels. Certaines saynètes, complètement en décalage avec notre pensée rationnelle, cherchent à éveiller, réveiller, bousculer notre imaginaire, notre imagination, partie de notre cerveau parfois endormie, anesthésiée, absente ...
Il n'y a pas de sens à trouver à toutes les situations, et toutes les situations ont un sens, simplement être jolies, poétiques, tendres, loufoques, déjantées, ...

Notre rapport aux objets, à la société de consommation

Nous cherchons nous-même à travers nos clown-es à nous dé-s'engluer de cette société de consommation omniprésente, dont il est difficile de s'extraire sans produire un effort particulier.

Du coup toutes les situations sont des prétextes à cette échappatoire, une recherche perpétuelle.

Notre relation aux autres

Nous cherchons à mettre nos personnages dans des situations nouvelles, qui déséquilibrent. Ces déséquilibres amènent le spectateur dans une situation nouvelle où il peut se laisser interroger par les clown-es ou le regard de son enfant, celui des autres enfants, ces enfants qui se laissent porter par le mouvement, les regards, les échanges avec les clown-es.